Quand il manque de chômeurs

le

Chômage VS Plein emploi

J’ai toujours pensé qu’un pays où tout le monde avait un travail représentait le pays parfait. En fait non. Nos chers économistes ( à la base j’étais censé en être un, disons juste que j’ai dévié de ma destination) ont la réponse, et elle est simple : un pays qui manque de chômeurs est un pays qui risque de faire face à pas mal de difficultés.
Rare sont ce genre de pays, mais bien sur, quand on parle du Japon, plus rien ne nous étonne.
Donc oui, le Japon fait actuellement face à un manque de chômeurs !
Pour les non-initiés de l’économie on peut penser que c’est le paradis, mais NON ! Il y a une notion que l’on appelle le « plein emploi ». Oui cela sonne bien, mais le problème ici, c’est que le Japon s’est rendu à 2.8% sous ce fameux seuil de plein emploi.
Je vais essayer d’expliquer la situation de façon simple : vous êtes un restaurant, vos employés travaillent déjà le maximum d’heures possibles, mais vous avez besoin de plus d’employés pour que votre restaurant soit ouvert 24h sur 24. Le problème c’est que vous ne trouvez pas d’employés pour faire les quarts de travail de nuit. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il n’y a pas assez de demandeur d’emploi.
Vous avez donc du mal à faire tourner votre restaurant par manque d’employés, et êtes obligé de fermer pendant certaines heures. Ceci constitue pour vous un manque à gagner.

Aujourd’hui, le taux de chômage au Japon est de 2.8%. C’est un score record à travers le monde. Pour comparer, sachez que le taux de chômage du Canada est autour de 6.7%, ceci pour un total de 35 millions d’habitants, (Population totale et non juste active). Sachant ici que la population totale du Japon est de 127 millions, soit 3.6 fois plus !

2078050_quand-le-japon-manque-de-chomeurs-web-0211944828647
Une chute vertigineuse

Quelles sont les conséquences de cette situation ?
Et bien, elle oblige des retraités à sortir de leur retraite et à retourner au travail, parce qu’il n’y a tout simplement plus assez de jeunes employés pour cotiser pour assurer leur retraite. Et quand on sait que le Japon fait face à une sérieuse crise démographique, avec un taux de natalité bien trop faible, cela ne fait qu’aggraver la situation. En effet la population japonaise est en chute libre avec le taux de natalité le plus faible au monde (1,4 enfant par femme), alors qu’il faudrait atteindre 2,1 pour assurer le renouvellement des générations. Ce qui entraîne un déclin naturel de la population des plus inquiétant.

Quelques liens professionnels pour mieux comprendre
Voici quelques articles pour mieux comprendre ce qu’il se passe vraiment :

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/04/10/20002-20170410ARTFIG00224-au-japon-on-manque-de-chomeurs.php

http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/en-direct-du-monde/en-direct-du-monde-au-japon-le-chomage-est-au-plus-bas-on-y-trouve-meme-une-penurie-de-main-d-oeuvre_2128519.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s